MARSEILLE

les 24 & 25 Janvier 2018

Faculté de Médecine de Marseille

Quelque soit la pratique de l’intervenant, qu’il soit thérapeute, psychiatre, médecin, éducateur ou autre professionnel de la relation d’aide, ce dernier est confronté directement ou indirectement à la conjugalité et aux problèmes de couple.

Ces deux journées de formation permettront aux participants d’être introduits à la pratique de la thérapie de couple à partir de l’expérience de quatre thérapeutes chevronnés spécialistes de cette approche :

Mony ELKAÏM : à partir de son utilisation des doubles contraintes réciproques et de son concept de résonance, permettra aux participants d’analyser aussi bien les crises de couples que le vécu de l’intervenant dans ce contexte. Il offrira des outils concrets aux thérapeutes, pour ouvrir, d’autres possibles.

Serge HEFEZ : Le couple d’autrefois établissait sa relation sur un mode complémentaire : complémentarité des rôles et des tâches fondées sur une représentation naturalisée de la différence des sexes, le risque mageur de son évolution était de se figer dans une complémentarité rigide peu propice au changement et à l’épanouissement de chacun.  Le couple d’aujourd’hui s’établit plus volontiers sur un mode symétrique : nous sommes identiques, donc nous devons en permanence nous accorder sur ce qui nous distingue. Comment aider les couples à établir une complémentarité qui respecte les aspirations de chacun, comment apprendre à chacun à reconnaître et à soutenir les valeurs de l’autre, c’est principalement vers quoi nous nous dirigeons lors de nos entretiens thérapeutiques.

Michel MAESTRE : à partir de l’utilisation d’objets métaphoriques, va présenter comment il aborde le couple en thérapie lors de la première séance. Il travaillera essentiellement sur les règles répétitives qui régissent la vie du couple, sur les représentations mythiques qui s’y confrontent, ainsi que sur l’histoire de ces représentations qui se transforment entre la création du couple et sa venue en consultation.

Robert NEUBURGER : Gianfranco Cecchin, un des piliers de l’équipe Selvini, définissait la neutralité du thérapeute comme étant sa curiosité. À ce terme, Robert Neuburger a ajouté l’adjectif bienveillant. Ainsi,  pour le thérapeute, choix de la lecture de la problématique, choix du modèle d’intervention et pour les couples, choix de leur destin.

Après l’exposé de son propre modèle, chaque intervenant échangera avec les participants, non seulement pour répondre aux questions de ces derniers, mais aussi, pour préciser comment ce modèle peut être utilisé concrètement.

De 9H00 à 16H45

Professionnels : 300 € avant le 01/11/2018, 350 € après.

Individuels : 250 € avant le 01/11/2018, 300 € après.


Renseignements et

Inscription

francois.debruyne@psycom.fr

03 20 91 06 21

Accueil Hypnose Thérapie Familiale Conjugalité Stages Courts Conférences